Vous avez une question sur le défi ?
On y répond !

Pour les questions liées au défi, remplissez le formulaire ci-contre. Les conseillers scientifiques du concours y répondront dans un délai raisonnable et elles seront ensuite affichées ci-dessous.

Aucune demande de question envoyée en privé aux conseillers scientifiques du concours ne sera acceptée.

 

Questions déjà posées concernant les règlements du défi 2020

Fonction

Semaine du 20 au 27 janvier 2020

  1. Peut-on relier le dispositif de lancement à l’engin avec un élastique ou une corde ?
    L’engin et le dispositif de lancement sont deux entités distinctes. Bien qu’ils puissent être en contact dans le volume de départ, ils ne doivent plus être en contact pour considérer que l’engin a traversé entièrement la ligne de transition. Référez-vous à l’article 2.5.


  2. Bonjour! j’aurais une question concernant le retour de l’engin. Peut-on transformer l’énergie potentielle gravitationnelle du départ de l’engin en énergie élastique. Un élastique s’étirerait au fur et à mesure que le poids descend, ce qui créerait un retour de l’engin grâce à l’énergie élastique.
    Oui, l’énergie potentielle gravitationnelle peut être convertie après la mise en marche de l’engin. L’élastique ne doit donc pas être étiré avant la mise en marche. Référez-vous à l’article 5.1.


  3. Est-ce que le temps commence quand le nez du véhicule dépasse la ligne de départ et arrête quand il franchit complètement la ligne de transition ?
    Oui, t aller débute lorsque l’engin coupe le plan vertical de la ligne de départ et s’arrête lorsque l’engin a traversé en totalité le plan vertical de la ligne de transition.


     

  4. À l’article 6.1 des règlements, on mentionne que “Lorsque l’engin s’immobilise ou qu’il franchit en entier la ligne de départ au retour” le temps est arrêté et on procède au décompte des points. Advenant le fait que l’engin s’immobilise quelques secondes dans la zone de transition avant de repartir vers la ligne de départ, cette immobilisation mettrait-elle fin à l’essai et déclencherait t’elle ainsi le calcul du pointage?
    L’engin peut s’immobiliser temporairement dans la zone de transition ou n’importe où sur l’aire de jeu. L’essai se termine lorsque l’engin s’immobilise de manière permanente ou lorsque l’équipe met fin à l’essai en avisant l’arbitre.


     

  5. Un système électrique composé de moteurs peut-il être utilisé pour IMMOBILISER ou FREINER l’engin?
    Oui, il est possible d’utiliser d’autres types d’énergie pour entre autres guider, changer de ratio de vitesse, immobiliser ou freiner l’engin. Par contre, vous devrez démontrer lors de l’inspection du véhicule que ce dispositif ne permet en aucun cas de déplacer l’engin conformément à l’article 5.1.


  6. Bonjour, a-t-on le droit de se faire une transmission dont le changement de vitesse serait fait à l’aide d’un système électrique, que le seul effet du circuit serait de faire le changement de vitesse sans changer la vitesse des « gears » qui servent à faire avancer la voiture, mais seulement leur disposition?
    Oui, lire la réponse à la question 5.


  7. Est-ce qu’il y a une hauteur maximum pour le bolide?
    Avant la mise en marche, la hauteur maximum pour l’engin ou le dispositif de lancement est de 200 cm puisque ceux-ci doivent se trouver entièrement à l’intérieur du volume de départ. Référez-vous aux articles 3.2 et 5.5.


 

Semaine du 24 au 30 janvier 2020

  1. Est-ce que l’engin peut rester attaché au système de lancement une fois que l’engin a quitter la zone de départ?
    Oui, l’engin peut rester attaché au dispositif de lancement dans la zone intermédiaire et même lorsqu’il entre dans la zone de transition. Par contre, ils ne doivent plus être en contact pour considérer que l’engin a traversé entièrement la ligne de transition et ainsi arrêter t aller et inscrire D aller au pointage. Référez-vous à la réponse à la question 1.


  2. Au point 5.10.1, est-ce que la ligne de transition est en fait un mur de transition? Idem pour la limite des 4,5 m?
    La ligne de transition se définit comme un plan vertical. La limite de 450 cm auquel vous faites référence correspond à une des quatre limites de l’aire de jeu. Les limites de l’aire de jeu ne s’appliquent qu’au sol; votre engin ne peut prendre appui à l’extérieur de l’aire de jeu, mais il pourrait franchir les plans verticaux associés aux limites. Notez que l’espace disponible à l’extérieur de l’aire de jeu n’est pas connu. Référez-vous aux articles 3.1 et 5.10.


  3. Aussi, au point 5.10.1 que veut dire “sans sortir des limites de l’aire de jeu” et au point 5.10.2, que veut dire “quitte l’aire de jeu”?
    On considère que l’engin quitte l’aire de jeu si un de ses points d’appui se situe à l’extérieur de l’aire de jeu tel que défini à l’article 3.1. Ceci se produit aussitôt que l’engin prend appui à l’extérieur de l’aire de jeu. Cette interprétation s’applique autant à l’article 5.10.1 qu’à l’article 5.10.2.


  4. Est-ce possible que l’engin peut être relié avec une corde tout au long de l’essai !!
    Non Référez-vous à la réponse à la question 8.


  5. Est-ce que l’action de mise en marche pourrait être par exemple, lâcher l’engin?
    Non, l’engin doit être stationnaire au début de l’essai officiel (avant la mise en marche). Référez-vous à l’article 5.5.


  6. De plus, est ce que le dispositif de lancement peut être fixé au sol avec par exemple du ruban adhésif?
    Oui, le dispositif de lancement peut être fixé au sol, par contre vous devez vous assurer de ne pas endommager, ce qui inclut salir et gommer, l’aire de jeu. Référez-vous à l’article 5.11.


Est-ce que l’aller et le retour doivent être faits par la force gravitationnelle?
Seule l’énergie potentielle gravitationnelle déjà présente dans l’engin ou dans le dispositif de lancement avant l’action de mise en marche peut être utilisée pour le déplacement de l’engin. Par contre, cette énergie peut être transformée après la mise en marche. Référez-vous à l’article 5.1.


Semaine du 31 janvier au 6 février 2020

  1. Le dispositif de lancement peut-il servir à propulser le bolide si l’énergie utilisée est uniquement de l’énergie potentielle gravitationnelle ?
    Oui.


  2. Est-ce qu’on peut immobiliser le véhicule à l’aide de la rampe ?
    Oui, vous pouvez utiliser le dispositif de lancement pour immobiliser le véhicule.


  3. Est-ce qu’il peut y avoir une réaction chimique pour faire bouger le mobile?
    Non, référez-vous à l’article 5.1.


  4. Une fois la mise en marche, est-ce que le dispositif de lancement peut se déployer au-dessus de la zone intermédiaire sans toucher le sol ? Ou est-ce que seul l’engin est autorisé à dépasser la ligne de départ ?
    Oui, après la mise en marche, le dispositif de lancement peut se déployer dans les airs hors du volume de départ, mais il ne peut en aucun cas prendre appui à l’extérieur de celui-ci.


  5. Lors du retour, est-ce que l’engin doit s’arrêter dans le volume de départ, ou peut-il continuer et sortir des limites du terrain? Et s’il doit s’arrêter dans le volume de départ, peut-on l’arrêter nous-même et ainsi mettre fin a l’essai?
    L’engin arrête l’essai s’il traverse la ligne de départ complètement au retour. Toute interaction faite avec l’engin par la suite ne change rien au pointage. L’engin n’est donc pas obligé de s’immobiliser s’il est revenu complètement dans la zone de départ. Il doit s’immobiliser s’il ne parvient pas à revenir dans la zone de départ pour permettre aux arbitres de mesurer la distance parcourue. Référez-vous à l’article 6.11.


Semaine du 7 au 13 février 2020

  1. Lors du lancement, est-ce que le dispositif de lancement peut se séparer/rester dans l’aire de départ ?
    Le dispositif de lancement doit rester en un morceau et doit rester en contact avec l’aire de jeu seulement dans la zone de départ. Référez-vous à la réponse à la question 18.