Tout savoir sur le défi!

Construire un engin qui, en lançant un projectile le plus loin possible, se propulsera dans le sens inverse vers une destination précise.

Télécharger le dépliant         Download the leaflet

Résumé

Pour que le défi soit réussi, l’engin devra effectuer deux actions simultanées:

1.1. Action 1 : lancer un projectile au-delà d’un obstacle,

1.2. Action 2 : se propulser en direction inverse au projectile et s’arrêter le plus près possible d’une ligne.

1.3. Concernant l’action 1, la distance DObstacle à laquelle l’obstacle sera placé progressera, tout au long de la journée de la compétition, selon l’ordre de passage des équipes. Cet ordre de passage sera déterminé par la distance DObstacle à laquelle les équipes se seront inscrites la veille de la compétition (voir 6.3), lors de la vérification officielle. Chaque équipe aura droit à deux essais officiels consécutifs. Lors du 1er essai, l’équipe devra tenter de lancer le projectile au-delà de la distance DObstacle. L’équipe, si elle le désire, pourra choisir une distance DObstacle plus grande lors de son 2e essai.

1.4. Concernant l’action 2, pour se propulser, l’engin ne devra recourir qu’à l’impulsion de recul causée par le lancer du projectile. Cependant, pour s’arrêter, il est possible d’utiliser d’autres sources d’énergie.

1.5. Le meilleur pointage obtenu lors des deux essais sera conservé.

1.6. Les équipes qui obtiendront les 5 meilleurs pointages lors de la première ronde s’affronteront en ronde finale.

1.7. Veuillez lire le document en entier pour tous les détails.

Les définitions

2.1. Engin : Tout ce qui se trouve dans le volume de départ lors de la mise en marche, à l’exception du projectile.

2.2. Projectile : Sac Ziploc® format collation (16,5 cm x 8,2 cm) rempli de sable et totalisant une masse de 275g. Lors de la finale provinciale, le projectile sera fourni par l’organisation et aucune modification ne sera permise.

Le pointage

Le pointage P sera calculé selon l’expression suivante :

P = 180 + Dobstacle – Earrêt

 

3.1. Dobstacle : Distance, déterminée par l’équipe, à laquelle l’obstacle (voir 4.3) sera placé. Cette distance devra être un multiple entier de 1 cm et sera mesurée entre la ligne de référence et le côté de l’obstacle le plus éloigné de la ligne de référence. La valeur maximale que DObstacle peut prendre est de 500 cm.

3.2. Earrêt : Écart en cm entre la position finale de l’engin et la ligne d’arrêt. Cette distance sera mesurée entre la partie de l’engin la plus éloignée de la ligne d’arrêt et la ligne d’arrêt. Elle sera arrondie au cm le plus près.

3.3. Pour s’inscrire au pointage :

3.3.1. Le projectile entier devra avoir franchi l’obstacle sans le déplacer.

3.3.2. Le projectile devra avoir franchi l’obstacle à l’intérieur des limites latérales de la zone de tir.

3.3.3. L’engin devra avoir quitté complètement le volume de départ.

3.3.4. L’engin devra s’être immobilisé complètement avant la fin du décompte de 30 secondes mentionné en 7.4.3 d et e.

3.4. Pour un exemple complet de calcul du pointage incluant les prises de mesures, visitez le site internet du concours : http://scienceontourne.com/

L’aire de jeu

La sécurité avant tout!

Avant d’entreprendre votre projet, prenez conscience que les éléments permettant d’emmagasiner de l’énergie dans ce concours, soient une trappe à rats et trois trappes à souris, peuvent éventuellement causer des blessures s’ils ne sont pas manipulés avec prudence. Le port d’équipement de protection, tel que des lunettes et des gants, est fortement recommandé.
Merci de prendre soin de vous!

L’aire de jeu est constituée de deux zones, d’un volume de départ, de deux lignes et d’un sac de sable.

2014_plan

4.1. La zone de déplacement est constituée d’un panneau de MDF beige de 4’ x 8’ x 1/4” (122 cm x 244 cm x 6,4 mm).

4.2. La zone de tir est constituée du plancher de la scène (bois franc verni). Elle mesure 100 cm x 500 cm et elle est délimitée par la ligne de référence et par des rubans collés au plancher. C’est la surface sur laquelle l’obstacle sera positionné et vers laquelle le projectile sera lancé.

4.3. L’obstacle à franchir est une latte de pin déposée sur sa partie la moins large dans la zone de tir. Elle mesure 5/16” x 1 5/8″ x 39 3/8″ de long (100 cm).

4.4. La ligne de référence est définie par le rebord du panneau de MDF situé du côté de la zone de tir.

4.5. Le volume de départ est centré par rapport à la largeur de la zone de déplacement et il mesure 40 cm x 40 cm et 60 cm de hauteur. Il est collé à la ligne de référence et sa base est tracée avec un crayon feutre. Les dimensions sont précises à ±0,2 cm près.

4.6. La ligne d’arrêt est un trait de marqueur permanent noir situé dans la zone de déplacement, à une distance de 220 ±0,1 cm par rapport à la ligne de référence.

2014_1_Latte de bois
Image 1 : Latte de bois

2014_2_vue-densembledessu
Image 2 : Vue d’ensemble (dessus)

2014_3_vue-densemble
Image 3 : Vue d’ensemble

2014_4_Dobstacle
Image 4 : DObstacle

2014_5_Earret
Image 5 : EArrêt

2014_6_pointage
Image 6 : Pointage

Règlement

Une équipe peut se voir bloquer l’accès à la compétition, être disqualifiée ou perdre un essai officiel si elle transgresse un ou plusieurs des règlements généraux.

5.1. La seule source d’énergie permise pour lancer le projectile est l’énergie mécanique contenue dans les ressorts d’une trappe à rats et de 3 trappes à souris de marque Victor® (voir les modèles ci-dessous). Les ressorts ne doivent pas être coupés.

Trappe souris   Trappe rats

5.2. Seule l’impulsion de recul conséquente au lancer du projectile est permise pour propulser le véhicule dans le sens inverse du projectile.

5.3. D’autres sources d’énergie secondaires peuvent être utilisées pour des fonctions autres que celles définies aux règlements 5.1 et 5.2.

Amendement au règlement 5.4.: Lorsque l’équipe se déclare « prête » (voir 7.4.3 b) pour son essai officiel, l’engin ET LE PROJECTILE doivent être entièrement dans le volume de départ et contenir toute l’énergie requise pour l’essai. L’équipe ne doit plus y toucher jusqu’à l’action de mise en marche.

5.5. La mise en marche de l’engin doit être effectuée à partir d’une seule action, d’une seule main. L’utilisation d’un outil est permise.

5.6. L’énergie fournie par l’action de mise en marche ne doit pas influencer ni favoriser la performance de l’engin.

5.7. Lors de la mise en marche, le mouvement de l’engin ne doit pas être restreint par l’outil utilisé ni par la personne qui fait l’action de mise en marche.

5.8. Une fois l’action de mise en marche effectuée, l’engin doit être autonome.

5.9. Si le projectile (sac de sable) se brise avant l’atterrissage, l’essai pourra être repris. L’équipe ne perd pas cet essai. Cependant, l’arbitre peut, s’il juge que le sac de sable est endommagé suite à une négligence de l’équipe ou à une défaillance répétée de l’engin, décider de ne pas permettre à l’équipe de reprendre l’essai.

5.10. Un essai officiel est perdu si l’équipe dépasse un des temps alloués sur scène selon la description du déroulement (voir 7.4.2 et 7.4.3d).

5.11. Le fonctionnement et les composantes de l’engin ne doivent ni présenter un quelconque danger pour les personnes, ni risquer d’endommager l’aire de jeu et les lieux de la compétition.

5.12. L’engin, les outils, ainsi que le reste du matériel technique doivent être contenus dans une ou deux boîtes distinctes de papier de 5000 feuilles 8 ½ x 11”. Les boîtes doivent pouvoir être refermées à leurs dimensions d’origine.

Les organisateurs des finales locales peuvent adapter les modalités relatives à la finale nationale. Il est cependant recommandé de respecter, autant que possible, les règlements tels qu’ils seront appliqués au cours de la finale nationale. Le comité directeur de Science, on tourne! n’est pas responsable des changements apportés aux règlements par les établissements au moment des finales locales.

© Copyright - Science, on tourne! - Une réalisation de valerie•b•design Partenaire majeur :

Un événement du :